Puis-je tailler ou étêter une autofloraison

Hé, faites pousser des gourous et des amis à la main verte ! Prêt à vous lancer dans votre jeu à autofloraison ? Nous avons fait le point sur un sujet brûlant auquel tous les cultivateurs de cannabis compacts réfléchissent : peut-on vraiment étoffer une autofloraison sans mettre un frein à sa croissance ?
Il y a beaucoup de discussions dans la communauté des cultivateurs pour savoir si un petit coup de couteau sur vos automobiles fait plus de mal que de bien.

Nous sommes donc là pour clarifier les choses, vous offrir des conseils solides et vous aider à faire de vos autofloraisons l’envie du quartier.

Tout d’abord, brisons quelques mythes entourant le topping à autofloraison. Ensuite, nous ajouterons un peu de savoir-faire sur les cycles de vie des autofloraisons afin que vous sachiez exactement quand vos plantes sont prêtes à être taillées. Préparez-vous à grandir intelligemment et à produire gros !

Dissiper les mythes sur les garnitures à autofloraison

« Couper le haut de ma plante ? Pas question, cela ralentirait la croissance ! » C’est la réaction instinctive de la plupart des nouveaux cultivateurs lorsque le sujet de l’étêtage des autofloraisons est abordé. Mais attendez : y a-t-il du vrai dans cette inquiétude largement répandue ?

Voici le scoop: Les autofloraisons saines peuvent en effet être étouffées, mais tout est une question de timing et de technique. L'étêtage encourage vos plantes à pousser et peut conduire à une canopée plus robuste, et devinez quoi ? Plus de canopée, plus de colas, plus de bonté.

Il est temps de passer de la peur aux faits.

Les autofloraisons diffèrent de leurs cousines à photopériode, car leur temps de végétation est plus court et leur durée de vie globale plus rapide. Cela ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas gérer la garniture ; cela signifie simplement que vous devez ressembler davantage à un ninja : rapide et précis.

Le guide du débutant sur la culture du cannabis

Apprenez à cultiver une meilleure herbe
Téléchargez notre guide gratuit pour cultiver du cannabis incroyable à la maison.
Cliquez ici pour plus d'informations

plante de cannabis

Comprendre les cycles de vie des autofloraisons

Les cycles de vie des autofloraisons ressemblent davantage à un sprint qu’à un marathon. Ces merveilles vertes passent du semis à la floraison en un clin d’œil, enfin, plutôt en trois à quatre semaines. Ce changement rapide est la raison pour laquelle le timing est primordial lorsqu’il s’agit de déterminer s’il faut étêter votre plante.

Une autofloraison passe généralement par ses étapes de croissance, et la pratique standard vous oblige à attendre que la plante affiche trois à quatre nœuds avant même d'envisager de l'étêter. Faites-le trop tard et vous risquez un retard de croissance pendant la phase critique de floraison. Cependant, une étêtage réussie au bon moment peut conduire à plus de têtes et à une canopée uniforme.

Il s'agit de comprendre que les plantes à autofloraison ont une horloge interne prédéfinie : une minuterie qui se déclenche dès qu'elles sortent du sol. Votre mission est de travailler dans les délais impartis, en aidant votre plante à atteindre son plein potentiel sans perdre son rythme. Armé de ces connaissances, vous êtes sur la bonne voie pour cultiver des autofloraisons comme un pro.

Ensuite, plongeons dans le vif du sujet de la garniture et mettons ces craintes de côté.

Quand envisager de garnir une autofloraison

Vous voulez viser le point idéal lorsque votre autofloraison développe son troisième ou quatrième nœud, généralement vers 2 à 3 semaines après la germination. Au-delà de ce point, votre plante sera trop proche de la floraison et l’étêtage pourrait causer des problèmes, réduisant potentiellement les rendements plutôt que de les augmenter.

N'oubliez pas que même pendant cette période, il est crucial d'évaluer la santé de votre plante. Si votre ami vert a connu des débuts difficiles ou n'est pas à son meilleur, le nappage n'est peut-être pas la meilleure idée. Les plantes saines et vigoureuses sont les principales candidates à cette technique.

Guide étape par étape pour garnir les autofloraisons

Passons en revue le processus de garniture, en nous assurant de le faire correctement :

  1. Choisissez le bon moment : Il est préférable de travailler au sein du troisième ou du quatrième stade du nœud. Assurez-vous que la plante est saine et résistante.
  2. Équipement Debout: Stérilisez l'outil de coupe de votre choix : des ciseaux ou des sécateurs tranchants garantissent une coupe nette et réduisent les risques d'infection.
  3. Localisez le haut : Trouvez la tige principale et le nœud le plus récent au sommet de votre plante.
  4. Faites la coupe : Coupez la tige principale juste au-dessus du deuxième ou du troisième nœud. Essayez de supprimer uniquement la pointe, y compris le nœud le plus récent, sans endommager les nœuds inférieurs.
  5. Soins post-top : Après l'étêtage, surveillez votre plante pour détecter tout signe de stress et maintenez un arrosage et une nutrition appropriés pour favoriser la récupération.
feuilles de cannabis stressées attachées sur une chaise

Éviter le stress pendant la taille

L'étêtage est un peu un choc pour le système de votre plante, mais vous pouvez minimiser les retombées avec ces conseils :

  • Le timing est primordial : Ne couvrez pas pendant les stades de pré-floraison ou de floraison. Tenez-vous-en à la première phase végétative.
  • Gardez les outils propres : Prévenez les infections en stérilisant vos sécateurs avant chaque coupe.
  • Surveillez l’eau et les nutriments : Après l'étêtage, votre plante aura peut-être besoin d'un peu plus d'amour, en lui fournissant une dose diluée de Reefertilizer Grow peut faciliter son rétablissement.
  • Environnement doux : Maintenez un environnement stable avec des températures et une humidité confortables pour favoriser le retour de votre plante.

Chaque fois que vous interrompez la croissance de votre plante, elle a besoin d’une chance de rebondir. Gardez des conditions idéales et votre autofloraison vous récompensera avec une bonne récupération et potentiellement un rendement plus fructueux.

Reefertilizer Kit de nutriments pour démarrer, cultiver et fleurir le cannabis

N’oubliez pas que grandir est avant tout une question d’apprentissage et d’adaptation. N'ayez pas peur d'essayer d'étêter quelques plantes et de comparer les résultats à ceux qui n'ont pas été étêtés. Prenez des notes, observez vos plantes et, avec un peu d'expérience, vous découvrirez les secrets pour maximiser vos récoltes à autofloraison.

Simplifiez votre croissance, améliorez vos résultats. Essayez Reefertilizer aujourd'hui.

Si vous voulez en savoir encore plus sur cultiver du bon cannabis, nous proposons un guide gratuit de plus de 40 pages rempli d'images.
Maintenant disponible sur Amazon.
Inscrivez-vous à notre newsletter et téléchargez la copie numérique dès aujourd'hui !

Guide du débutant pour la culture du cannabis

Ce guide répondra à de nombreuses questions sur la culture du cannabis, comme les suivantes ...

Sélection des graines
Identifier et corriger les problèmes
Maximiser le rendement
Beaucoup plus...

Obtenez une chance de GAGNEZ INSTANTANÉMENT a Reefertilizer Kit de nutriments lors de votre inscription.

 

 

Obtenez une copie physique de notre guide de culture sur Amazon

Laissez un commentaire