Comment fonctionne le THC

Il y a plus de 100 cannabinoïdes différents trouvés dans le cannabis. Le THC est celui qui est principalement responsable du «high» agréable recherché par de nombreux utilisateurs récréatifs. Mais pourquoi ressentons-nous exactement ce sentiment lorsque nous ingérons du cannabis?

La fleur de cannabis contient une forme inactive de THC appelée THCA (acide tétrahydrocannabinolique). Lorsque le THCA est chauffé au-dessus de 120? ça va déclencher décarboxylation et devenez THC actif. Le même processus se produit lorsque nous fumons de la fleur de cannabis.

La célèbre molécule de THC dont tout le monde parle.

Il y a eu une poignée d'idées fausses sur le mécanisme au fil des ans, comme l'idée souvent répétée que l'effet est simplement un «flot de dopamine» qui provoque des sens accrus, de l'euphorie, etc.

Cette idée découle de la théorie dopaminergique de la dépendance qui a été utilisé par de nombreux scientifiques qui étudient la toxicomanie au cours des dernières décennies. Cependant, en 2015, une commentaire de toutes les études publiées pertinentes, contrairement aux stimulants comme la cocaïne ou les amphétamines, peu de preuves suggèrent que le cannabis affecte la libération de dopamine ou l'état chronique des récepteurs de la dopamine.

Qu'est-ce que faire est un peu plus compliqué. Décomposons-le.

Votre cerveau sur le THC

Avec tous les effets variés rapportés par les utilisateurs - euphorie, créativité accrue, introspection, sensations physiques accrues et perception altérée - il semblerait logique que le THC n'agisse pas seulement sur le cerveau, mais dans tout le corps.

La recherche a déterminé que c'est le cas. Le THC imite les effets de l'anandamide, une molécule endocannabinoïde naturellement produite par le corps humain. «Anandamide» tire son nom du sanscrit «ananda», qui peut être traduit par «bonheur». Cette molécule active les récepteurs cannabinoïdes dans tout le cerveau, la colonne vertébrale, vider, poumons, foie, etc.

Il existe de nombreux récepteurs endocannabinoïdes dans le corps, et il existe également de nombreux phyto-cannabinoïdes présents dans le cannabis. Outre le fait que le THC est l'un des cannabinoïdes les plus répandus dans la plante, c'est l'un des cannabinoïdes les plus puissants en raison de son extrême similitude avec l'anandamide.

Il se trouve que la molécule de THC et la molécule d'anandamide sont presque identiques, de sorte que le THC s'intègre parfaitement dans les récepteurs cannabinoïdes de l'anandamide. L'anandamide joue un rôle dans la régulation du bonheur, de la mémoire, de la motivation, de la douleur, de l'appétit, etc. Quand une molécule qui est presque, mais pas assez les mêmes prises dans les mêmes récepteurs, chacune de ces fonctions peut être modifiée - généralement d'une manière que la plupart des utilisateurs trouvent agréable!

Modificateurs

Bien sûr, le THC n'est qu'une partie du puzzle du cannabis. Le THC a un fort effet en lui-même, mais d'autres cannabinoïdes et terpènes (les huiles végétales qui donnent aux plantes leurs odeurs caractéristiques) peuvent apporter des changements significatifs et visibles aux effets du THC.
Par exemple, le CBD a tendance à réduire l'anxiété et peut prendre une partie du «bord» d'un effet racé ou inconfortable en s'opposant au THC d'une certaine manière. Le terpène limonène peut rendre un effet plus alerte et créatif, et le myrcène peut rendre une souche plus relaxante, avec un effet corporel plus lourd.

Le THC est le cannabinoïde le plus connu du cannabis, et c'est celui qui est en grande partie responsable de l'effet. Alors que les chercheurs continuent d'étudier plus en détail certains des autres cannabinoïdes, nous en saurons plus sur la façon dont ils affectent le corps humain. Bonne croissance et bonne cigarette!

Maximiser le THC lors de la culture du cannabis

Les têtes de cannabis regorgent de THC et d'autres cannabinoïdes. Différents facteurs détermineront la quantité de THC en poids qu'une plante peut produire.

Génétique

L'ADN de votre plante de cannabis est l'un des principaux facteurs du potentiel maximum de THC dans vos têtes. Certaines variétés sont sélectionnées spécifiquement pour avoir une valeur de THC aussi élevée que possible. Avoir un équilibre de THC et d'autres canabinoïdes comme le CBD produira un «high» bien équilibré, mais certains pourraient préférer une variété riche en THC.

Lumière et nutriments

La chlorophylle utilise l'énergie lumineuse pour transformer l'eau et le dioxyde de carbone en sucres végétaux appelés glucose. Les nutriments fournissent les éléments de base de ces réactions chimiques. Cet équilibre entre la lumière et les nutriments est un facteur majeur de la croissance de votre plante. Fournir beaucoup de lumière et le bon ratio de nutriments pour les plantes veg et fleur vous rapprochera de la maximisation du potentiel THC de la génétique de vos plantes.

Moment de la récolte

Lorsque vous récoltez, vos plantes auront un effet sur la quantité totale de THC disponible dans les bourgeons. Les bourgeons récoltés trop tôt ne seront pas aussi puissants car les fleurs sont encore immatures. Donnez à votre plant suffisamment de temps pour mûrir complètement et pour que les têtes se forment pleinement. D'autre part, une récolte trop tardive entraînera une perte de puissance lorsque le THC commence à se dégrader. Trouver le le bon moment pour récolter du cannabis dépendra de la croissance particulière.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la culture du bon cannabis, nous vous proposons un guide gratuit de plus de 40 pages rempli d'images.
Inscrivez-vous à notre newsletter et téléchargez-la dès aujourd'hui!

Ce guide répondra à de nombreuses questions sur la culture du cannabis, comme les suivantes ...

Sélection des graines
Identifier et corriger les problèmes
Maximiser le rendement
Beaucoup plus...

Commentaires Facebook